Le Brésil a rendez-vous avec Lui

Le nouveau Lui est en kiosque 3 couvertures inédites vous attendent dès ce mercredi chez votre vendeur de journaux préféré !

Dans ce numéro 30 de septembre 2016, en effet, Lais Ribeiro, Fernanda Liz et Isabeli Fontana se déshabillent complètement pour vous et pour Lui sous l’objectif, respectivement, de David Bellemere, Fe Pinheiro et Eduardo Rezende. Un souvenir du Brésil qui vous donnera chaud !

Isabeli Fontana nue dans Lui

Mais dans notre numéro 30, vous trouverez aussi :

– Une balade en avion privé, piloté par Nicolas Ivanoff, l’ambassadeur des montres Hamilton, en compagnie de Clara et du photographe Michel Sedan ;

– l’interview de Joann Sfar : l’auteur de Comment tu parles de ton pèreFin de la parenthèse et de l’exposition Salvador Dalí, une seconde avant l’éveil s’est assis avec Frédéric Beigbeder au bar du Ritz pour parler littérature, dessin, famille et amour ;

lui-30-cover-low-res-fernanda-liz

– nos astuces pour arborer le sourire d’Hillary Clinton en toutes circonstances ;

– l’entretien de Thomas Legrand avec Thierry Solère, le président du Comité d’organisation de la primaire de la droite ;

– notre petit guide de l’émigration pour ceux qui préfèrent attendre la fin de Daech au soleil en Australie, en Inde ou en Thaïlande ;

– l’histoire vraie de Jack Parsons, fan de magie noire et papa de la NASA ;

– Laurine par Olivier Zham et une rêverie maritime de Mariano Vivenco ;

– le bilan de santé de Philippe Starck ;

– nos rubriques immortelles : « La Nuit de » (ce mois-ci, Bertrand Bonello, dont le Nocturamasort actuellement en salles), « Un verre pas tard », « Toujours occupé, jamais débordé », « La Défonce du Consommateur », « Le Saviez-tu » ; « la Nana de Manara ;

– Et bien d’autres surprises…

Lais Ribeiro nue dans Lui

Lui n°30, Lais Ribeiro, Fernanda Liz et Isabeli Fontana par David Bellemere, Fe Pinheiro et Eduardo Rezende : 3 couvertures, 2,90 € le numéro, en kiosque.

Retrouvez-nous sur TwitterFacebookYouTubePinterestInstagram ou Google+.

Il vous manque un numéro ? Heureusement, ils sont tous —ou presque— disponibles en ligne !

Une question ? Consultez notre F.A.Q.

Pour vous abonner ? C’est par là !

ET UNE BONNE ANNÉE 2017 !

Rita Ora, Lily Aldridge, Marie-Ange Casta, Élodie Frégé, Audrey Fleurot, Isabeli Fontana, Laïs Ribeiro, Fernanda Liz, Constance Jablonski, Læticia Hallyday, Pauline Lefèvre, Hilary Rhoda, Elsa Hosk, Barbara Palvin, Anaïs Mali, Malgosia Bela, Mariacarla Boscono, Jourdan Dunn, Toni Garrn, Carolyn Murphy, Natasha Poly, Anja Rubik, Lara Stone, Daria Strokous, Amber Valletta, Edita Vilkeviciute

1 an. 10 numéros. 26 filles.

Chez Lui, l’année 2016 fut bonne. Très bonne.

Heureusement, la planète regorge de très belles filles qui vous feront encore plus aimer l’année 2017.

Lui n°33, (numéro double décembre-janvier 2016), en kiosque avec en cadeau gratuit : notre calendrier avec les plus belles filles de la planète.

Retrouvez-nous sur TwitterFacebookYouTubePinterestInstagram ou Google+.

Une question ? Consultez notre F.A.Q.

Pour vous abonner ? C’est ici.

Merci Jacquie et Michel : dans les coulisses du couple star

« Merci qui ? » Il est désormais impossible de prononcer la question sans susciter des petits sourires en coin ou de s’attirer la réponse : « Merci Jacquie et Michel ! ». À moins de sortir d’une bourgade du tiers-monde sans connexion Internet (et encore) : Jacquie et Michel, n’est pas seulement LE couple star du porno amateur en vidéo, c’est aussi une entreprise prolifique à plus de dix millions d’euros de chiffre d’affaires par an et des millions de connexions chaque mois. Et ce, juste avec des hommes et femmes au physique habituel et à l’esprit ouvert.

Jacquie et Michel tv, c’est l’une des plus grandes success story du web 2.0, née alors que ce dernier n’existait même pas encore.

Qui aurait cru que ces anciens instituteurs seraient devenus en l’espace d’une quinzaine d’années de véritables businessman et woman enviés par les plus gros industriels du porno vidéo en ligne ? Entretien avec Thibault, responsable communication au sein de l’entreprise « Jacquie et Michel tv ».

Lui. Quand fut créée l’entreprise « Jacquie et Michel » ?
Thibault : « Jacquie et Michel » a vu le jour fin 1999. La marque Jacquie et Michel et ses dérivés ont été déposés en 2004.

Racontez-nous les débuts de Jacquie et Michel.
Jacquie et Michel étaient deux instituteurs toulousains tranquilles. Michel, à la suite d’un stage d’une semaine (comme on en fait régulièrement dans l’Éducation nationale) en informatique, décide de créer une petite page Internet où les personnes désireuses d’échanger entre elles le pourront. Une sorte de réseau social avant l’heure. En parallèle de ses journées d’enseignant, en rentrant le soir, il consulte sa boîte mail et se rend compte que sa petite page web en HTML strict (la norme à l’époque) a du succès. Des couples lui envoient spontanément des clichés d’eux. Il met en place alors tout un système de parutions reliées entre elles (un coup de génie), avec la date du jour, des « normes » à respecter pour l’esthétisme général du site, des pancartes personnalisées où est écrit « Jacquie et Michel » pour montrer aux visiteurs que ce sont bien des couples du site, un petit texte de présentation que Jacquie corrige (enseignante oblige), un floutage sur chaque photo pour les gens qui veulent faire ça anonymement, etc. Un travail de titan. Une passion qui prend bientôt autant de temps qu’une journée de cours. Alors que s’est déjà créée une très grosse communauté ils décident, en 2004, de se consacrer pleinement à cette nouvelle passion. Au fil des années, ce sont des centaines de milliers de visiteurs différents chaque mois et des centaines de photos postées chaque semaine.

jacquie et michel tv

© Jacquie et Michel

Comment ont-ils développé leur site par la suite ? 
La technique étant celle qu’elle était à l’époque, Michel travaillait sur le site 19 heures par jour, Jacquie presque autant. Le succès ne date pas d’hier (il y avait juste moins de viralité sur Internet) puisque déjà en 2006, un livre le relatant a été publié : Avis aux amateurs. Avec l’expansion de la communauté et la démocratisation d’Internet, le couple a décidé qu’il était temps de passer aux vidéos. YouTube est apparu fin 2006 et il me semble qu’en 2008, Jacquie et Michel TV a été créé.

Comment s’est déroulé le passage de simples « vidéos amateurs » au véritable business ?
Au départ, sur le même modèle que pour le site de photos, tout un chacun pouvait poster sa vidéo, sa sextape. L’iPhone n’était même pas sorti. Les connexions peu satisfaisantes. Et la qualité des caméscopes franchement passable. Michel prend alors une décision, passer derrière la caméra, investir dans du bon matériel. Finies donc les sextapes, place à un semi-professionnalisme. Le genre « amateur » n’était pas très développé sur la toile, donc tout cela a de suite fait contrepoids avec les productions dites plus léchées. Et rapidement pour assurer toutes les demandes, des caméramen indépendants ont travaillé pour Jacquie et Michel selon des critères précis. Ensuite, c’est par hasard, lors d’un tournage, qu’une « amatrice » a pris tellement son pied qu’elle a « lâché » spontanément : « Merci Jacquie et Michel » ! Depuis, c’est resté et c’est un « watermark » sonore qui a contribué au buzz sans précédent que l’on connaît depuis un peu plus de trois ans. Aujourd’hui, on compte une dizaine de réalisateurs qui parcourent la France pour tourner les quelques 500 vidéos postées par an. Nous sommes leaders européens en quantité de production. Nous n’avons pas de réalisateurs attitrés sinon quelques réguliers, et des nouveaux sont testés régulièrement. C’est vraiment très professionnel maintenant, nous nous adaptons à la demande.

Combien y a-t-il aujourd’hui de sites « Jacquie et Michel ? » Comment gérez-vous le contenu ?
Il y a un peu plus d’une trentaine de sites « Jacquie et Michel » et dérivés. Il y a deux types de contenus. Celui envoyé par les amateurs, qui ne faiblit pas depuis 1999. Et celui produit par nos équipes, que nous postons sur 5 sites de vidéos différents : Jacquie et Michel TV, (le plus populaire avec 9 millions de visiteurs différents par mois, leader français), mais aussi Pornovoisines, PornEverest etc.)

Combien êtes-vous à travailler pour l’entreprise ?
Il y a 14 CDI actuellement (6 développeurs web, 1 graphiste, 2 Community Manager…) mais on doit être au total entre 40 et 50 à graviter autour de l’entreprise. Il y a deux personnes qui s’occupent du contenu amateur posté quotidiennement sur nos 4 sites (JacquieetMichel.net(l’historique), Voyeur FranceVos FemmesMondexhibition), un directeur de casting, une dizaine de réalisateurs, un monteur vidéo, un directeur de soirées qui s’occupe d’établir des contrats pour les boîtes de nuits avec notre Jacquie et Michel Tour, sans compter les personnes qui s’occupent de l’organisation, de l’entrepôt, du Jacquie et Michel Store…

Cédric et Jade.  © Jacquie et Michel

Cédric et Jade. © Jacquie et Michel

Comment voyez-vous l’industrie du porno amateur à l’ère 2.0 ?
Malgré ce que l’on peut penser, l’industrie du porno va mal. Elle souffre des « tubes » qui volent les vidéos de producteurs. À peine vous mettez une vidéo en ligne, que vous avez payée (caméraman, éclairage, acteurs, monteur et ainsi de suite) que quelques minutes après, elle se retrouve gratuitement sur ces sites. Il n’y a plus vraiment d’entreprises pornos en France, on peut les compter sur les doigts d’une main. Le porno rebondit toujours, nous verrons avec quoi, nous testons des choses. Ce qui est sûr, c’est que l’avenir reste dans Internet et se passe de plus en plus sur mobiles et tablettes.

Un conseil pour ceux qui souhaitent se lancer ?
En tant qu’acteur du secteur, je conseillerais à la personne d’oublier. 99 % des hommes n’arrivent à rien une fois devant le fait accompli. Devant une caméra, avec une inconnue, avec quantité de personnes autour, il faut avoir un mental d’acier. 1 % y parvient. En tant que producteur, comme je vous le disais plus haut, c’est très difficile. Avant, les hébergements web étaient gratuits, le développement sommaire et les internautes moins regardants. Maintenant, il faut des assises solides pour se lancer. Et même avec, ce n’est pas gagné !

Pénétrez l’univers de Jacquie et Michel par ici (attention, il faut être majeur).

Vous pouvez aussi les suivre sur Twitter et Facebook.

Stars du Porno Vs Tweets Méchants

Sur le modèle de la séquence « Celebrity read Mean tweets » de Jimmy Kimmel dans laquelle, donc, des stars lisent à voix haute et réagissent aux Tweets les plus méchants que le média aux 144 caractères a en réserve pour elles, la chaîne 4YAllEntertainment a eu l’excellente idée de soumettre au même traitement… Les stars du porno.

Certes, c’est en anglais… Mais, bon prince, Lui vous a traduit tous les Tweets ci-dessous !

Préparez-vous donc à un déballage de méchanceté gratuite, de réactions amusées, choquées ou provocatrices de la part de… Eric Everhard (ah oui, il y a aussi des garçons), Abigail Mac, Danny D, Katrina Jade, Monique Alexander, Peta Jenesen, Johnny Sins, Chanel Preston, Phoenix Marie, Sunny Lane, Veronica Vain et Kissa Sins. Bref, presque toute l’écurie Brazzers, une division de Pornhub !

NB : si vous voulez passer l’intro, les Tweets commencent à 20 secondes dans la vidéo…

Traduction
De Robford 1738 à Eric Everhard : « D’un côté, Eric Everhard a une tête de gros con. De l’autre, Eric Everhard a une tête de gros con. »
De SlimMighty à Abigail Mac : « Si vous dites « Abigail Mac » 3 fois de suite face à un miroir la nuit, elle apparaît et vous déçoit, exactement comme dans ses films. »
De Taylorme3 à Danny D : « Quelle partie de votre personnalité avez-vous dû abandonner pour en avoir une grosse ? L’intelligence, non ? »
Réponse : « Je ne comprends pas la question. »
De Jackyllhyde à Katrina Jade : « J’ai honte pour vous. »
De Whiteguy100 à Monique Alexander : « Des lèvres qui feraient la fierté de Donald Duck. »
Réponse : « Ah ah ah… C’est bien con ! »

De Noah4 à Peta Jensen : « J’espère que vous n’avez pas de lien avec PETA (l’équivalent de la SPA en France, ndlr), parce que j’ai sacrément envie de vous cogner dans la ch…. »
De Fappucino à Johnny Sins : « Vous êtes au porno ce que Nickelback est à la chanson. »
De Money.boii à Chanel Preston : « Encore Encore Encore Encore Encore Encore Encore Encore Encore Encore Puissance 10 ».
De Bobbysmiles à Phoenix Marie : « Pourquoi avez-vous la voix d’un homme de trente ans ? »
De Catwarrior à Danny D : « Est-ce moi, ou Danny D à la pire tête à claques du porno ? »
Réponse : « Je m’en vous, à vrai dire… Peu de gens me foutent des claquent, et moi par contre je b… leurs femmes, alors… »

De Jizzmanwun à Sunny Lane : « On dirait que le lycée a été le point culminant de votre vie. »
De Mkgwolf à Monique Alexander : « Il paraît que vous êtes l’actrice porno préférée de Stevie Wonder. »
De Truthtold à Veronica Vain (ancienne tradeuse, ndlr) : « Mesdames et Messieurs, la première personne officiellement plus dégueulasse que Wall Street ! »
De Hitmehn_nv à Johnny Sins : « Arrête de sourire, Johnny. Tu es chauve. Les gens chauves ne sont pas des des gens heureux. »
De Trollboi à Kissa Sins (petite amie de Johnny Sins) : « Ça fait quoi de savoir que les mecs préfèrent ton mec à toi ? »

De IPRR_ à Peta Jensen : « Ses gémissements sont encore moins crédibles que Johnny Sins en docteur. »
De Kellziare à Abigail Mac : « Vous êtes à l’humanité que la Floride est aux États-Unis. »
De USername40 à Eric Everhard (littéralement « Eric Toujoursdur », ndlr) : « C’est malin comme nom, tête de nœud. »
Réponse : « Eh bien, comme ma b… est toujours dure… Oui, c’est plutôt malin. »
De Callofbooty à Chanel Preston : « Il y a quelque chose de pas nette chez Chanel Preston. Ça doit être sa ch… »
De Baldeagle à Veronica Vain : « Elle se faisait en… tous les jours à Wall Street, elle a donc trouvé comme meilleure alternative de se faire littéralement en… »
Réponse : « Et qu’est-ce qui ne te plaît pas là-dedans, mon pote ? »

De Jaxk_2300 à Peta Jensen : « Comment on prononce ton nom, bordel de merde ? Peeta ? Ou Peta ? Décide-toi, putain ! »
De Hawkboy à Stacie Carr : « Super pseudo. On dirait la pote de Barbie qui n’intéresse personne. »
De Bigpoppatroll à Phoenix Marie : « Phoenix Marie ressemble à mon animal totem, un ours feignant qui se goinfre de miel. »
De Iawngd à Peta Jensen : « Quelle est la pire ? Peeta de Hunger Games ? Ou Peta de Brazzers ? Les deux, non ? »
De Bjs4dlrs à Veronica Vain : « Alors comme ça, tu as commencé à Wall Street ? Ça devait trop bien se passer, pour que tu finisses dans le porno. »
Réponse : « Eh bien, j’espère en tout cas que pour toi, la virginité, ça se passe bien. »

De Beau 223 à Eric Everhard : « Je suis presque qu’il manque un « N » au début de ton nom. »
De xxangelx à Stacie Carr : « Qui est la plus remplie, Stacie Carr, ou une prison surpeuplée ? Je vous laisse juger. »
De JoMomma10 à Eric Everhard : « Tu ressembles à un méchant Russe dans une série D des années 80. »
De JizzZ à Katrina Jade : « Mon cerveau dit non. Mais ma b… dit oui. »
De Eric Everhard : « Oh, j’abandonne. Je vais allez coucher avec quelqu’un, et vous démerdez-vous. »
De Trollboi à Kissa Sins : « Ça fait quoi de savoir que ton mec saute des filles plus belles que toi ? »
Réponse : « Ça fait un peu « va te faire m… »

Une invitation à être un peu moins bêtes et méchants sur Twitter ?
Et vous, quelle est votre insulte —ou réponse— préférée ?

Il y avait aussi une première partie ici.

JADE LEBOEUF. MENTION TRÈS BIEN.

Fille du célèbre champion du monde 98 Franck Leboeuf, Jade, 24 ans est mannequin et affiche une plastique de rêve. Les images parlent d’elles-mêmes… Pour les footeux, sachez que son papa, lui, est à l’affiche à Paris de la pièce Ma belle mère et moi, neuf mois après et a rappelé sur Europe 1 : « c’est le pied, on rigole et me retrouver dans une aventure avec des potes, c’est gratifiant »Comme ça, tout le monde est content. 

Retrouvez toutes les photos de Jade Leboeuf sur son Instagram.